Comment j’ai changé mes habitudes alimentaires ?

Pour ma part, ma prise de conscience s’est faite progressivement…

Avant de connaitre mon mari il y a 4 ans, j’étais célibataire, et mon célibat rimait avec pâtes au comté rapé tous les jours. J’avais la flemme de cuisiner des petits plats pour moi, je n’étais pas une grande fan de légumes, et en mangeant comme cela, je ne grossissais pas vraiment, alors pourquoi changer ?
En rencontrant mon mari, les choses ont évolué. Même s’il était comme moi et qu’il adorait les bons restaurants et se faire plaisir, il avait beaucoup de connaissances en terme de nutrition et il avait une certaine hygiène de vie (il fait beaucoup de sport par exemple). À ses côtés, j’ai donc commencé à prendre conscience de petites choses et surtout j’ai pu me rendre compte que je mangeais très très mal avant. Il m’a toujours encouragé à mieux cuisiner, à manger des légumes, etc. Donc je dirai que c’est une démarche à adopter en couple ou en famille. Si vous êtes seule à vouloir changer vos habitudes alimentaires, ça va être compliqué. Le faire ensemble aide pour la motivation et surtout cela simplifie la vie, tout le monde mange la même chose !

Puis je suis rapidement tombée enceinte, et le vrai déclic s’est produit à ce moment-là. Comment donner à nos enfants de bonnes habitudes alimentaires si de notre côté nous mangeons mal ? Nos enfants nous imitent, il est donc important qu’ils nous voient manger sainement si nous voulons qu’ils adoptent les bons réflexes.

À la maison, notre règle c’est 80/20. 80% de notre temps, nous mangeons « healthy » et nous nous accordons quelques plaisirs ! C’est hors de question que je prive mes enfants d’une bonne gaufre alors que je suis la première à aimer cela ! Lors des repas j’essaie de tout cuisiner, on fait nous-même nos pizzas, nos quiches, nos purées, nos gâteaux, etc. En fait on évite au maximum tout ce qui est transformé.

Ce qui m’a beaucoup aidé également c’est de côtoyer mon amie nutritionniste, Marion Nutrion, elle a pu me conseiller, et m’aider à comprendre beaucoup de choses. Mais avec internet maintenant, vous pouvez également apprendre beaucoup de choses via des blogs ou tout simplement en suivant des nutritionnistes sur Instagram ! C’est motivant, et c’est une source inépuisable de bons conseils et de recettes sympas à cuisiner !

Pour réellement changer ses habitudes alimentaires, il est important de faire un grand ménage dans vos placards. Lors de notre déménagement, j’en ai profité pour tout changer. Pour ne rien vous cacher, quand j’avais envie de cuisiner des plats qui changeaient de l’ordinaire, inspirés de Deliciously Ella (que j’adore !), j’abandonnais rapidement l’idée parce qu’il me manquait souvent des ingrédients et j’avais du mal à me familiariser avec ces nouveaux produits dont j’avais entendu parler (ta quoi? TAHINI, ah ok.). Alors mon conseil serait de faire le ménage dans vos placards et une grande liste de nouveaux ingrédients à acheter. Et de vous renseigner sur ces nouveaux ingrédients. À quoi servent-ils ? D’où viennent-ils ? Etc. Certes c’est un investissement, puis on relativise en se disant que c’est le prix d’un restaurant à deux. Et croyez-moi vous ne regretterez pas votre investissement et indispensable si vous souhaitez changer vos habitudes. J’écrirai très prochainement un article sur quels produits remplacent quels produits pour vous donner des pistes !

Commencez avec des recettes faciles. J’ai pris pris le temps de créer une liste d’une vingtaine recettes « healthy », rapides à cuisiner et qui ne demandaient pas trop d’investissement. J’aime cuisiner, mais comme vous le verrez tout au long de ce blog, les recettes à rallonge ne sont pas pour moi. Il faut que le repas me prennent maximum 30 minutes à faire, sinon je me décourage. Donc commencez sans mettre la barre trop haute, vous évoluerez par la suite !

Organisez vos repas de la semaine, ce qui évite de tomber dans certains travers, comme manger un plat surgelé parce que prise de court, vous n’avez pas eu le temps ni l’envie de réfléchir à quoi cuisiner. Ce n’est pas très grave de manger une pizza surgelée de temps en temps, mais si avec un peu d’organisation (ça me prend 15 min tous les dimanches de réfléchir aux menus de la semaine), on peut éviter ce genre de situation, alors n’hésitez pas à prévoir à l’avance (ce qui facilite également les courses) !

Et pour faire écho à mon paragraphe précédent, plus on mange healthy, moins on aura envie de « mal » manger, et plus les bons réflexes deviendront des habitudes auxquelles vous n’aurez plus besoin de penser parce que les choses se feront naturellement ! Il faut donc de la patience et de la persévérance !

Mon dernier point serait l’approche holistique des habitudes alimentaires. Prendre soin de soi ne passe pas seulement par le fait de mieux manger, mais aussi faire du sport, se balader, prendre l’air, prendre du temps pour soi et sa famille, dormir, boire de l’eau, rire, avoir de la gratitude, lire, couper notre téléphone, méditer, etc. !