Interview de Marie

Est-ce que tu peux te présenter ainsi que ta famille ?

Je m’appelle Marie, j’ai 27 ans, je suis professeur certifiée d’anglais. Je suis en couple depuis 10 ans avec le papa de mes enfants. Et nous avons 2 enfants, Nolan 2 ans et demi et Margaux 10 mois. On habite depuis toujours dans le sud de la France et il y a un peu plus de 6 ans, on a posé nos valises à Toulouse !

Pourquoi as-tu choisi d’être maman au foyer ?

Je n’ai pas choisi d’être maman au foyer, ce rôle s’est imposé à moi quand en août 2019 (après la naissance de ma fille et mon congé mat’) j’ai appris que j’étais mutée à environ 2h de chez moi. J’ai immédiatement tenté de prendre des mesures, de négocier, de changer, de voir ce qu’il était possible de faire avec les différents services/administrations mais rien n’y a fait, j’ai dû me faire mettre en arrêt de travail pour éviter de me faire virer de l’Education Nationale. C’est donc là qu’a commencé mon « rôle » de maman au foyer, rôle auquel je n’aspirais pas forcément car je n’avais jamais envisagé de prendre un congé parental pour m’occuper à temps plein de mes enfants.

Comment vis-tu ton rôle ? 

Ça dépend des jours ! Certains jours j’apprécie vraiment d’être avec mes enfants, de m’occuper d’eux, de m’occuper de la maison etc… D’autres c’est plus compliqué, car en ne travaillant pas, ma vie sociale est considérablement réduite et nous habitons dans un petit village, avec très peu voire pas d’amis près de nous. Ce n’est pas évident tous les jours !

À quoi ressemble ton quotidien ?

Mon grand va à l’école 4 jours par semaine, cantine incluse et ma dernière va chez la nounou 2 jours par semaine, donc le quotidien n’est pas souvent le même. Mais pour donner un exemple type, le matin est consacré à la préparation des enfants et des sacs puis on se charge d’aller déposer les deux (ou que le grand selon les jours), le reste de la matinée je m’occupe de la maison (vaisselle, linge, lits, rangement) et je joue avec ma fille. L’après-midi elle dort beaucoup puis nous allons chercher son frère à l’école et nous faisons un temps de jeux à la maison. Papa termine le travail à 18h (il travaille depuis la maison également) et le début de soirée est consacré au bain/pyjama puis c’est repas et à 19h30 tout le monde est au lit ! Les jours où je suis seule, j’ai plus de temps pour moi, et les jours où j’ai les deux (mercredi et week-end), on joue dans le jardin, on va se promener. Notre quotidien est très rythmé par une routine instaurée depuis très longtemps, notamment pour le matin et le soir; mais en journée c’est plus libre. En tout cas, dans mon quotidien, on ne s’ennuie jamais !

Comment trouves-tu ton équilibre ?

Mon quoi ? Question suivante ?! Haha, je ne l’ai pas encore trouvé. Je ne l’ai pas encore trouvé dans le sens que finalement je ne trouve pas tant de temps que ça pour moi ou pour mon couple. Je n’ai pas énormément de temps pour faire du sport par exemple, ni pour avoir des moments uniquement à moi. Nous n’avons pas de famille très proche mais il nous arrive de les solliciter sur un week-end pour pouvoir aller au cinéma, au restau ou même dormir un peu plus tard le matin. Notre équilibre à nous, c’est quand même d’avoir nos soirées pour nous (même s’il faut encore s’occuper du linge et de la vaisselle) et d’arriver parfois à profiter de la soirée pour nous poser tous les deux, en amoureux !

Quels sont pour toi les moments les plus difficiles à gérer ? 

Ayant deux enfants qui ont 19 mois d’écart, le plus difficile à gérer est de répondre aux besoins de chacun en temps voulu, « Non mon grand on ne peut pas jouer aux perles par terre quand ta soeur n’est pas à la sieste. », « Ma chérie, je ne peux pas te prendre dans les bras, ton frère a besoin d’un câlin et d’une histoire. » et j’en passe et des meilleures ! Ce qui est également compliqué à gérer au quotidien depuis quelques semaines, c’est la relation entre les deux. Depuis que ma dernière a grandi, qu’elle se déplace à 4 pattes et qu’elle se met debout, le grand la sens moins fragile et n’hésite pas parfois à la pousser, à monter sur son dos, à lui arracher des objets des mains ou même parfois à la taper. Et là c’est très dur pour moi de garder mon calme, de ne pas crier, et d’essayer de « raisonner » le grand.

As-tu un peu d’aide ou aimerais-tu en avoir ? 

Oui j’ai de l’aide et pour moi c’est déjà beaucoup ! Car comme je n’ai pas réellement choisi d’être maman au foyer, je n’y ai jamais vraiment pensé avant que ça me « tombe dessus ». On avait décidé de mettre notre grand à l’école quoiqu’il en soit, donc il est déjà bien occupé 4 jours par semaine. Et pour la petite, on a choisi de la mettre chez la nounou 2 jours/2,5 jours par semaine afin qu’elle soit habituée à être gardée par quelqu’un d’autre, à voir d’autres enfants et à s’adapter à d’autres rythmes. On a également une femme de ménage qui vient une matinée par semaine. Et quand l’occasion nous le permet et le leur permet, nos parents viennent le week-end pour nous soulager un peu et nous permettre d’avoir du temps pour nous.

Quel est le rôle de ton conjoint dans la gestion du quotidien (enfants, courses, ménage, etc.) ?

Mon conjoint s’occupe également beaucoup de ses enfants au quotidien. C’est lui par exemple qui gère le bain, tous les soirs depuis la naissance de notre aîné et c’est lui qui s’occupe également de la vaisselle au quotidien à la maison. Et en général quand nous avons les deux à déposer (l’un à l’école, l’autre chez la nounou), il s’occupe d’habiller et d’amener un des deux. Pour le reste des tâches du type, biberon, changement de couches, endormissement, coucher, donner le repas, nous n’avons pas de règles, chacun s’occupe de ce qu’il veut/peut. Il travaille rarement le week-end donc il s’occupe également beaucoup des enfants le week-end. En revanche pour tout ce qui est logistique de la maison (courses, repas, linge, ménage etc…) c’est moi qui gère !

Comment gères-tu quand tu as un passage à vide ?

C’est à monsieur qu’il faudrait poser la question ! Je suis IN-VI-VABLE ! Je m’énerve facilement, pour tout, pour rien, je crie et mon conjoint en prend pour son grade ! Et si le moment me le permet (par exemple si les enfants partent au bain avec leur papa), je pars m’aérer une petite demie-heure, à pied. Et ça fait du bien !

Que penses-tu de l’image (souvent négative) que les gens ont de la mère au foyer ? 

Des choses à leur dire ? Je pense que les gens sont des c*ns ! Qu’ils essayent eux, et puis on en reparle ! Une mère (ou un père) au foyer a tellement de choses auxquelles il faut penser, réfléchir. Tout est à organiser, à préparer, il faut sans cesse répondre aux besoins des enfants, éviter les disputes, faire des activités… J’ai toujours dit que j’ai une très grande admiration pour les nounous, assistantes maternelles, filles au pair, puéricultrice et même pour les professeurs des écoles ! Car même si j’aime travailler avec un public plus jeune (professeur en collège et lycée), j’ai un profond respect pour tout ceux qui arrivent à gérer la petite enfance puis les maternelles et primaires, au quotidien ! Bravo ! Et l’image négative est majoritairement voire à 100% promue par des personnes qui n’ont jamais tenté l’expérience.

Compte Instagram : http://www.instagram.com/marie_mew